Il a raccroché les crampons à l’été 2022, après avoir remporté son premier Bouclier de Brennus avec Montpellier, son club de cœur. Il s’agit de Fulgence Ouedraogo, ancien troisième ligne international (36 ans ; 39 sélections) formé à l’école de rugby du Pic-Saint-Loup (Hérault) et qui a effectué toute sa carrière professionnelle au MHR de 2004 à 2022. Le natif de Ouagadougou (Burkina Faso) a accepté de se remémorer sa carrière en dévoilant 3 joueurs d’exception qu’il a rencontrés durant ses 18 années au plus haut niveau du rugby français.

François Trinh-Duc

Le premier joueur mentionné est François Trinh-Duc (66 sélections), qui était un ouvreur international du XV de France. Trinh-Duc était un joueur talentueux et est aujourd’hui un ami proche de Fulgence Ouedraogo. Les deux hommes se connaissent depuis l’adolescence et se suivent depuis de nombreuses années. Trinh-Duc était un joueur talentueux qui a eu un impact important sur la carrière de Fulgence Ouedraogo.

Sujet a lire : Job vélo : les différents types de postes disponibles

Les deux joueurs ont découvert le rugby à l’école de rugby du Pic Saint-Loup près de Montpellier. « Fufu » et « FTD » ont ensuite rejoint le centre de formation du MHR en Cadets avant de passer professionnel en 2004, contribuant au maintien de Montpellier dans le Top 16. Les deux joueurs ont également connu des émotions communes avec l’équipe nationale française : 

  • Le Grand Chelem 2010 
  • La finale de Coupe du monde de Rugby de 2011

Le 30 juillet 2022, ils ont fêté leur jubilé à l’unisson avec Louis Picamoles, autre membre des « 4 fantastiques » (avec Julien Tomas). Un surnom qui leur avait été donné par la presse lorsque les deux joueurs avaient débuté 2 matchs internationaux ensemble en 2008 : 

A lire en complément : Quelles sont les meilleures salles d'escalade indoor sur Orléans ?

  • France-Italie 
  • France-Australie

Découvrez plus d’’actualité rugby ici.

Chris Masoe 

Fulgence Ouedraogo nomme l’ancien n°8 des All Blacks dans sa liste des meilleurs joueurs de sa carrière, car il a fait beaucoup de dégâts en défense du Top 14, Chris Masoe (20 sélections). Ce joueur a été désigné : 

  • Meilleur joueur du Top 14 avec Castres en 2012 
  • Triple champion d’Europe (2013, 2014 et 2015) 
  • Double champion de France : en 2014 avec Toulon et en 2016 avec le Racing 92.

Fulgence Ouedraogo a affronté le joueur à plusieurs reprises lorsqu’il jouait pour ces trois clubs français, mais a eu beaucoup de mal à défendre. Selon lui, c’était un joueur très dur et physique. C’est un adversaire qui a toujours impressionné et marqué l’ancien troisième ligne internationale. 

Maxime Médard

Enfin, ‘Fufu’ place sur la dernière marche du podium l’un des plus grands talents de la génération 1986, l’ancien arrière/ailier toulousien international Maxime Médard (36 ans ; 63 sélections). Ce dernier a : 

  • Sous la houlette de Didier Letière et Émile Ntamak, été sacré champion du monde U21 en 2006 à Clermont-Ferrand.
  • Joué deux tournois des 6 nations (2009 et 2013) pour XV en France.  

Maxime Médard est l’un des joueurs les plus talentueux de la génération Fulgence et ne manquera pas de l’impressionner à la fois en tant que coéquipier et en tant qu’adversaire.