Un anémomètre est un instrument utilisé pour mesurer la vitesse et la direction du vent. C’est un outil essentiel pour les météorologues, les pilotes, les marins et les ingénieurs qui travaillent dans des environnements exposés au vent, comme les éoliennes et les bâtiments de grande hauteur. Comment, il fonctionne ? Quels sont les différents types d’anémomètres disponibles ?

Qu’est-ce qu’un anémomètre ?

Un anémomètre est un instrument de mesure qui sert à mesurer la vitesse et la direction du vent. Il est composé de plusieurs parties, notamment des hélices ou des aubes rotatives qui sont entraînées par le vent, un mécanisme de mesure pour enregistrer la vitesse de rotation des hélices et un dispositif de conversion qui transforme la vitesse de rotation en une mesure de la vitesse du vent. 

Avez-vous vu cela : Les clés d’un échauffement performant en trois étapes

Les anémomètres modernes utilisent des technologies plus avancées, telles que des capteurs à ultrasons, des lasers et des systèmes de mesure de pression différentielle, pour mesurer la vitesse et la direction du vent. Pour en savoir plus sur cet appareil, visiter la page portée par ce lien : https://www.kitefart.com/faire-du-kitesurf-quel-anemometre-choisir-pour-mesurer-la-vitesse-du-vent/.

Différents types d’anémomètres et leur fonctionnement

L’un des types les plus courants d’anémomètres est l’anémomètre à hélice. Dans ce type d’anémomètre, les hélices sont placées sur un axe horizontal et sont entraînées par le vent. La vitesse de rotation des hélices est ensuite mesurée à l’aide d’un capteur de rotation. La vitesse de rotation est ensuite convertie en une mesure de la vitesse du vent en utilisant une formule mathématique qui prend en compte la densité de l’air, la taille des hélices et d’autres facteurs.

Avez-vous vu cela : Pourquoi opter pour une réplique de fusil à lunette au airsoft ?

Les anémomètres à aube rotative 

Ce type d’anémomètre fonctionne de manière similaire, mais au lieu d’hélices, ils utilisent des aubes qui sont alignées dans la direction du vent. La force du vent pousse les aubes et les fait tourner, ce qui est ensuite mesuré à l’aide d’un capteur de rotation. Encore une fois, la vitesse de rotation est ensuite convertie en une mesure de la vitesse du vent.

Les anémomètres à ultrasons

Les modèles à ultrasons fonctionnent en mesurant la différence de temps de parcours des signaux ultrasoniques envoyés dans différentes directions. Les signaux ultrasoniques sont émis par des transducteurs situés sur des bras orientés dans différentes directions. Les signaux sont ensuite réfléchis sur des réflecteurs situés à une distance connue des transducteurs. 

En mesurant le temps qu’il faut pour que les signaux ultrasoniques atteignent les réflecteurs et reviennent, l’anémomètre à ultrasons peut déterminer la vitesse et la direction du vent.

Les anémomètres à laser

Les anémomètres à laser utilisent des lasers pour mesurer la vitesse du vent. Un faisceau laser est émis dans la direction du vent et la vitesse du vent est calculée en mesurant la fréquence Doppler du faisceau laser réfléchi par les particules en mouvement dans l’air.